Réservez en ligne

Le Royal William : un nom qui a fait voyager Québec

L’Hôtel Royal William est situé à proximité de grands chantiers navals dont les navires ont longtemps fait l’orgueil de Québec et de l’Angleterre. Au début des années 1800, Québec figure d’ailleurs parmi les plus importants ports du monde.

C’est à Québec que le premier navire à vapeur est construit pour le compte de la société « Quebec and Halifax Steam Navigation Company ». L’un des propriétaires de cette société était Samuel Cunard, dont le nom est toujours associé aux hôtels-flottants que sont devenus les paquebots. Lors du lancement de ce premier bateau à vapeur à Québec le 29 avril 1831, le tout-Québec salua le Royal William, cette pure merveille de la technologie de l’époque.

En 1833, ce navire baptisé Le Royal William devenait le premier vapeur à traverser l'océan Atlantique uniquement grâce à cette force motrice. Cette première traversée, accomplie en un temps record de 22 jours, reste une grande réussite de la technologie canadienne.

Issu d'une longue tradition de construction navale, il se vit consacrer plusieurs centaines de volumes, principalement rédigés dans la langue de Shakespeare. En 1894, le gouvernement du Canada souligna par une mention spéciale l'audace, le courage, la compétence et l'esprit entrepreneurial de ces artisans de la construction navale de Québec. En 1933, les Postes canadiennes produisirent un timbre à l'effigie du Royal William (timbre fort recherché) pour commémorer le centenaire de cette audacieuse traversée.

En donnant ce nom à notre hôtel, nous voulions tout naturellement témoigner de notre fierté à l’égard d’un aspect de l’histoire de Québec. Mais il s’agissait aussi d’un clin d’œil à cet ancien quartier industriel et d’affaires de Québec devenu le Nouvo Centre-ville, un lieu où l’audace et l’innovation ont repris droit de cité.